Logo-New-Orleans-004-segoe-001-283x300

Extraordinaire Shaye Cohn

 

Site : Tuba Skinny
Voir aussi les pages :
Erika Lewis
Tuba Skinny
Shaye Cohn 

 

25396280_1528295340539526_9151981502684310200_n (2)

 

 

Sources :

le très riche blog de Pops Coffee, Pops Coffee’s Enjoying Traditional Jazz

Le site de Off Beat Magazine, article du 1 septembre 2014 par Geoffrey Himes, Tuba Skinny Stays On The Street.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’EXTRAORDINAIRE SHAYE COHN

Tuba Skinny, le célèbre orchestre de rues de la Nouvelle Orléans est dirigé, même si elle s’en défend, par la cornettiste Shaye Cohn. Tuba Skinny va faire une tournée européenne en mai 2018 (Pays Bas, Belgique, France*). C’est un évènement très attendu par les danseurs et les amateurs de jazz.

C’est l’occasion de résumer l’histoire extraordinaire de Shaye Cohn qui est en partie, celle de Tuba Skinny et de la résilience à La Nouvelle Orléans. Résilience souvent féminine.

 

Un piano et un violon

Quand Shaye Cohn arrive à la Nouvelle Orléans avec son violon sous le bras, elle vient de quitter Boston et ses études de piano classique qui lui pesaient (Burn out).

Elle fait alors la manche (Busking) dans les rues avec un orchestre à cordes.

 

Un cornet et un trombone

En 2005 elle trouve dans les ruines de l’ouragan Katrina, une trompette et un trombone qui fonctionnent encore. Elle s’y initie.

En 2009, formation de Tuba Skinny où elle joue du cornet.

En 2016 elle décide aussi de monter un orchestre où elle jouera du trombone, ce sera Shake’Em Up Jazz Band. Orchestre entièrement féminin et toutes excellentes musiciennes. Si je suis « fou » de Tuba Skinny, je suis aussi « dingo » de Molly Reeves et de Chloe Feoranzo, respectivement guitariste et clarinettiste de Shake’Em Up Jazz Band !

Mais Shaye Cohn, sans doute trop occupée avec Tuba Skinny, laisse bien vite la direction de l’orchestre à la trompettiste Marla Dixon et sa place à la superbe tromboniste, Haruka Kikuchi, une japonaise qui a trouvé, elle aussi, que La Nouvelle Orléans est la ville où il faut être.

 

Le Japon et l’Amérique

Le japon : C’est le pays d’origine de la pianiste Yas Ishibashi, la mère de Shaye Cohn ! Mais le plus extraordinaire reste à venir. Le père de Shaye Cohn est Joe Cohn, guitariste bien connu et son grand père est le célèbre Al Cohn, saxo ténor chez Woody Herman !

 

Extraordinaire ou pas extraordinaire ?

En quittant Boston pour La Nouvelle Orléans, la jeune femme a fait ce que font bien des jeunes gens : couper le cordon ombilical, vivre pieds nus, et ne pas jouer la musique de ses aïeux. Rien d’extraordinaire, sauf que la musique qu’elle joue avec Tuba Skinny est extraordinaire ! Le répertoire d’abord, souvent des « long-lost-songs » qui remontent aux origines du jazz jusqu’aux ragtimes, la qualité de l’interprétation en suite. Tous ces excellents musiciens improvisent à merveille collectivement et en solo. De plus ils connaissent par cœur de nombreux arrangements, simples ou complexes, qu’ils exécutent avec précisions.

 

Traditionnel ou moderne ?

Les deux, comme toujours quand la musique est intéressante.

Tout le monde a des sources d’inspirations dans le passé…mais tout le monde n’a pas une forte personnalité. Chez Tuba Skinny il n’y a que des fortes personnalités.

Pour Shaye Cohn on notera par exemple :

– sa sourdine wa-wa qui fait parfois wa mais jamais wa-wa !

– son drive phénoménal quand elle joue la première voix, mais aussi son exceptionnel jeu lazy.

– ses accompagnements où le drive est toujours là, et, quand on regarde les nombreuses vidéos sur Youtube,

– le sérieux et l’efficacité avec lesquels elle dirige ce groupe au look « individualiste » et pourtant extraordinairement soudé.

Pierre INGRIN – Responsable Artistique de du blues 0′ swing

                 D’après les articles de Pops Coffee et celui de Geoffrey Himes

 

* Tuba Skinny jouera pour du blues O’ swing à Saint-Jean-De-Braye le mardi 15 Mai 2018 à 20h

 

 

Extraordinaire ! Tuba Skinny à ses débuts :

Nous sommes en avril 2010. Tuba Skinny n’a pas 2 ans. Shaye Cohn et Barnabus Jones jouent du cornet et du trombone depuis moins de 5 ans. Ils ont trouvé leurs premiers instruments en 2005 dans les ruines de l’ouragan Katrina !
On remarquera l’absence de clarinette et les présences d’ Alynda Lee Segarra (banjo & chant) et Kiowa Wells (guitare avec résonateur). Les autres musiciens, constituent le noyau dur de cet orchestre et sera présent à Saint-Jean-De-Braye, avec un clarinettiste et deux autres guitaristes. Voir la page Tuba Skinny Musiciens.